Django Reinhardt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Django Reinhardt

Message  Pascalou le Dim 16 Nov - 18:20

Il fallait bien que je je commence par lui.
Tout en a déjà été dit .
On loue bien évidemment ses qualités de soliste , moi je voudrais insister sur ses talents d' accompagnateur.Il me semble que c'est encore plus difficile de faire des accords à la guitare avec deux doigts qu'un solo( quoique...)
Il a enregistré de nombreux titres avant sa période Quintette du Hot Club en accompagnant des solistes de jazz.
Tout seul il assurait la pompe , la basse et avec quel sens du swing...
Pour s'en rendre compte voici un titre ou il joue avec le quintette et Michel Warlop au deuxième violon.
Des qu'il arrete son solo et qu''il prend l'accompagnement à son compte , on sent la différence.
http://www.deezer.com/track/swingin-with-django-T285775
Tout le monde a dit qu'avec ses deux doigts , il avait développé une technique particulière sur la guitare voire une coloration spécifique, (les accords de sixième).
Tiens, un petit photo quizz: Qui est qui ?

http://i76.servimg.com/u/f76/13/26/95/78/qui_es11.jpg


Dernière édition par Pascalou le Mar 18 Nov - 19:38, édité 1 fois
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  ray le Lun 17 Nov - 0:53

la photo ? Django et son fils ? (je dis sûrement une bourde)
avatar
ray

Messages : 311
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Chimay (Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  Pascalou le Lun 17 Nov - 1:49

Et bien c'est Stéphane Grappelli à la guitare sous les yeux ahuris de Django
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  Pascalou le Mar 18 Nov - 20:59

Pour sa discographie , soit on casse sa tirelire en s'offrant les 10 volumes de la Djangologie .
Soit on peut se faire sa propre compilation avec par exemple:
-quelques morceaux ou il accompagne des Jazzmen américains: Georgia on my mind , Body and Soul (avec Larry Adler),Hangin' Around Boudon , Solid Old Man
- les incontournables avec le Quintette: Nuages , Minor Swing (qu'on entend entre autres dans la B.O de Lacombe Lucien et dans celle de Charlie et la chocolaterie), Daphné, Coquette, Naguine( en solo), Swing 41 et Oiseaux des Iles (avec Hubert Rostaing et Maurice Meunier aux clarinettes).
-En grand orchestre: Artillerie Lourde, Manoir de mes rêves, Zuiderzee Blues, Festival Swing
-Sa période be bop avec les jeunes pousses de Saint Germain: Anouman, Swing 48, Keep Cool, Fine and Dandy
-Et enfin pour finir, ses enregistrements pour Eddie Barclay en 1953 quelques semaines avant sa mort.
Un p'tit dessin de l'ami Cabu: http://www.servimg.com/image_preview.php?i=3&u=13269578][img]http://i76.servimg.com/u/f76/13/26/95/78/django10.jpg
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Les enfants de Django

Message  Pascalou le Mar 25 Nov - 23:35

Si c'est Barney Kessel qui fit découvrir le Jazz à l'ami Ray, pour ma part c'est Django.
Je l'ai découvert en regardant le générique de "Lacombe Lucien " (la descente en vélo au début)
http://www.wat.tv/video/lacombe-lucien-jljz_jnkj_.html

Django était un guitariste virtuose , donc qui pouvait être extrêmement rapide même avec deux doigts, mais il ne mettait sa virtuosité qu'au service de son discours.

Le Jazz manouche est un style que j'affectionne particulièrement , mais force est de constater que , bien souvent , les guitaristes manouches virtuoses mettent leurs propos au service de le leur talent et non l'inverse.
De plus il faut bien admettre que le style manouche n'a pas énormément de colorations musicales , souvent constituée d'une pompe à deux guitares et une basse , plus le guitariste vedette, quelque fois enrichi d'un accordéon : Ludovic Beier avec Angelo Debarre (par ex) ou d'un violon.
De plus essayer de distinguer un solo d'un manouche d'un autre est vraiment très difficile.

Toute cette vogue manouche très a la mode en ce moment , n'est en fait inspirée que par une relative brève période dans la carrière de Django: celle ci a duré 20ans et sa période QHCF avec Grappelli, environ 8-9 ans avec des retrouvailles ensuite.
Django a fait bien d'autres choses que du manouche.
D'ailleurs dans ma MP3theque , Django est classé en Jazz et ses descendants en Manouche.

Deux artistes qui reprennent fidèlement sa période manouche: Fapy Lafertin et Tchavolo Schmitt, ici ensemble
http://video.google.fr/videoplay?docid=557455843778859149&ei=_V0sSe7HLKKy2gLwo4HEAw&q=fapy+lafertin
On peut les écouter aussi séparément.
Deux enfants de Django qui on ont hérité non seulement l'esprit manouche , mais aussi l'esprit Jazz:
Birelli Lagrene
http://www.dailymotion.com/video/x3aao_bireli-lagrene-3-morceaux-live_music
(dire que j'avais un album de lui oui il est a peine plus haut que sa guitare)

et Christian Escoudé
http://www.youtube.com/watch?v=Vw8N8i2MWDw
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

style figé ?

Message  ray le Jeu 27 Nov - 10:46

Le génie de Django est évident ! Il est LA base du style manouche.
Le hic, c'est que ce style est tellement typé, qu'il est peu évolutif si l'on ne veut en altérer le genre.
De ce fait il se crée surtout une surenchère dans la virtuosité.
Il y a la samba d'avant Jobim et la samba d'après (qu'on la nomme bossa n'y change rien)
Il y a le tango d'avant Piazzola et le tango d'après (aussi tout un monde, mais c'est toujours du tango)
Plutôt que d'imitateurs, le Jazz manouche aurait besoin d'un nouveau génie créatif, un compositeur innovant qui le sortirait de cette ornière sans le dénaturer.
avatar
ray

Messages : 311
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Chimay (Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  Pascalou le Jeu 27 Nov - 23:54

Qui aime bien , châtie bien (pour ma part, en tout cas) Arrow
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  ray le Ven 28 Nov - 0:55

avatar
ray

Messages : 311
Date d'inscription : 16/11/2008
Localisation : Chimay (Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

J'attendrai

Message  Pascalou le Dim 30 Nov - 15:57

Une superbe vidéo de Django , kitsch au début, mais qui permet d'apprécier sa technique particulière (à 2 mn 10 s)
http://video.google.fr/videoplay?docid=1284586206796462066&ei=SowySa-SB4-G2QLK7qyGAw&q=django+reinhardt

Contrairement à ce qu'on pourrait penser , ce n'est pas beaucoup plus difficile de jouer à 2 doigts avec de l'entrainement (ce n'est pas plus facile non plus).
Il y a certains morceaux qui me posent moins de problèmes avec deux doigts qu'avec la main entière.
C'est Serge Gainsbourg qui disait:"J'ai autant d'amis qu'il y de doigts sur la main gauche de Django Reinhardt"

Une interview de Django:
http://www.deezer.com/track/265770
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Bonus

Message  Pascalou le Dim 7 Déc - 7:45

Django vu par Jean Cocteau



Ici ,dans le premier morceau : Première idée d'Eddie avec Hubert Rostaing à la clarinette à 2 mn 20 s , c'est Django qui prend un solo de contrebasse à l'archet.

Et dans "Blues en Mineur" et "Vous et moi" avec Yvon De Bie au piano , c'est Django au violon.


Découvrez Django Reinhardt!
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Django, le quintette et le classique

Message  Pascalou le Jeu 25 Déc - 9:28

Tout d'abord rien que la configuration du quintette fait penser au classique avec un son très doux pour le Jazz de l'époque , qui tranchait avec l'éclat des cuivres . Grappelli venait du classique , (le premier titre qu'il ait joué est la Sérénade de Toselli) et Django était attiré par la musique classique (la grande musique).
Sur la playlist , dans l'ordre :
-Improvisation Sur La Symphonie N° 6 DE Tchaikovsky
- Le boléro de Django : référence directe à celui de Ravel. Les deux furent joués au même programme d'un concert salle Gaveau en 1937.
Il faut imaginer Django , qui ne savait pas lire la musique et donc encore moins la retranscrire, reproduire sur sa guitare les parties de chaque section avec un "déchiffreur -traducteur -guitare -partition" en face de lui qui retranscrivait sur papier ce qu'il avait dans la tête.
-Interprétation puis Improvisation du 1er Mouvement du Concerto en Ré Mineur de JS Bach.
Pourquoi 2 prises?
C'est une seance imaginée par Charles Delaunay avec Django , et deux violons : Grappelli et Eddie South.
Ils ne devaient faire qu'une prise mais les 2 violonistes n'ont pas réussi dans un premier temps a se détacher de la partition de Bach, et donc dans un deuxième temps , Delaunay leur retira la partition.
Tout ça accompagné par Django "avec les basses , mon frère".
(C'est la qu'on voit ce que c'est que de l'accompagnement)


Découvrez Django Reinhardt!
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Django Compositeur

Message  Pascalou le Dim 11 Jan - 8:22

Il a composé de nombreux morceaux , surtout pour le quintette.
La plupart avec un titre poétique, une mélodie extrêmement simple et souvent bâtie sur l' anatole (grille d'accords très souvent utilisée par Trenet , notamment et plus généralement dans la chanson française des années 30 ).
Par exemple , Daphné: la mélodie est constituée des notes de base de l' anatole en ré:
http://www.deezer.com/track/239075

Une autre , très simple et très belle (et quel solo!!! , ma doué...) :
Mélodie au crépuscule : http://www.deezer.com/track/213826

Manoir de mes rêves :
Version quintette (clarinette) : http://www.deezer.com/track/239106
Version symphonique

Découvrez Django Reinhardt!


Même si ce n'est pas lui qui joue je rajoute pour le plaisir et pour l'ami Ray , une version de Gerry Mulligan :
http://www.deezer.com/track/2328299

Et puis en vrac:
-Minor Swing : le thème n'est en fait qu'une intro et ne fait pas partie de la grille harmonique (très simple), ici une version qui n'est pas la plus connue: http://www.deezer.com/track/285797

-Belleville:
http://www.deezer.com/track/177005

-Dinette :
http://www.deezer.com/track/521725

-Swing 42, à noter, la mélodie est une simple gamme de Do Majeur qui commence sur un sol, encore un anatole: http://www.deezer.com/track/239104

Et enfin pour finir , son titre le plus connu: Nuages, qui n'a pas été créé avec Stéphane Grappelli.
Ici solo avec tout le style de Django : passage en harmoniques , grandes descentes le long du manche, portamentos, le tout avec une impression de grande facilité.Sa virtuosité est ici au service de son discours , et non l'inverse , comme on le voit trop souvent parmi ses héritiers:
http://www.deezer.com/track/239092
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Parmi ses plus beaux solos

Message  Pascalou le Dim 25 Jan - 18:38

-Solid Old Man: http://www.deezer.com/track/2371885
Il y a dans le livre de Charles Delaunay "Django mon frère" 2 pages consacrées à ce solo et entre autres à l'emploi de l'anacrouse. Je n'arrive pas a remettre la main dessus.

-Tears : http://www.deezer.com/track/2371846

-Troublant Boléro (un de ses solos que je préfère) : http://www.deezer.com/track/1329208


-Mélodie au crépuscule : http://www.deezer.com/track/213826

-Manoir de mes Rêves : http://www.deezer.com/track/213828

Et puis les 7 plages qu'il a enregistré le 10 mars 1953 (sa dernière séance) avec Maurice Vander (p),Pierre Michelot(b), Jean-Louis Viale (d), pour Eddie Barclay parmi lesquelles Nuages :
http://www.deezer.com/track/2447515

Je préfère ses solos d'après guerre ; sur une guitare électrifiée, s'exprime mieux toute sa finesse.
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Django et Cocteau

Message  Juan Pao le Dim 26 Avr - 18:31

Cocteau a écrit un petit texte "Django fils de l'air". J'ai lu ce texte, il est beau comme tout. J'aimerais pouvoir le retrouver. Quelqu'un peut il m'aider.
Merci

Juan Pao
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  Pascalou le Dim 26 Avr - 18:47

Malheureusement , les premières recherches ne donnent rien . C'est extrait d'un livre ?
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Django Cocteau

Message  Juan Pao le Dim 26 Avr - 21:46

Je ne crois pas, cela fait partie de belles paroles écrites à l'occasion d'un récital Django, peut être sur le livret de présentation ou sur ce qu'il en a dit après.

Juan Pao
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  Pascalou le Dim 26 Avr - 21:58

Voici tout ce que j'ai pu trouver,(c'est donc sur un livre audio en vente), en 16 en bas de page:
http://www.fremeaux.com/index.php?page=shop.product_details&category_id=69&flypage=shop.flypage&product_id=135&option=com_virtuemart
avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Hommage

Message  Pascalou le Dim 10 Jan - 18:56

"...L'index et le majeur aussi puissants que les jambes d'un coureur athlétique: le pouce par dessus le manche qui vaut les meilleurs bassistes; des bouts de phalange de l'auriculaire et de l'annulaire qui s'accrochent sur le mi et le si aigus; des pliures de peaux mortes ; des astuces de tendon retournés; on ne peut pas savoir vraiment.
Il avait ses trucs.
Cette main magnifique : quelle beauté plastique! - semble toujours crispée sur un accord de neuvième .Django ne faisait pas que des neuvièmes! Il faisait des soixante sixièmes ! Des quatre-vingt-septièmes augmentées!
Quelle science ! (...)
C'est avec sa guitare que Django Reinhardt peignait le mieux. Quelle palette! Quel coup de pinceau!
Django, d'abord à la guitare sèche, brossait d'épaisses toiles de sons fauves, aux accords giclant en riffs de sa Selmer Maccaferri à pan coupé.
Puis un micro Stimer lui donna l'électricité suffisante pour faire des étincelles comme celles qui jaillissent de la meule cubo-futuriste de Malevitch. Quand il maitrisa pleinement la guitare électrique, il ne dessina plus que des arabesques abstraites d'un dessin inoui..."

Marc Edouard Nabe , Nuage
http://www.ledilettante.com/fiche-livre.asp?Clef=1059

avatar
Pascalou
Admin

Messages : 382
Date d'inscription : 11/10/2008
Localisation : Bagneux (92)

Voir le profil de l'utilisateur http://jazzmen.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Django Reinhardt

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum